Déconseillé aux moins de 16 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La surprise du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité



MessageSujet: La surprise du siècle    Dim 22 Avr - 21:10

Après ma journée de boulot à l'atelier, je récupère ma Charger 500 sur le parking et vais me chercher de la bouffe asiatique avant de rentrer chez moi. Ma Dodge au garage, je remonte à mon loft et m'installe devant la télé avec une bière et ma bouffe. Après avoir zappé un peu, je choisi finalement de me mater un film d'action au scénario aussi plat que l'état de Floride. Je n'ai pas envie de me prendre la tête à réfléchir ce soir, j'ai surtout envie de me détendre. Au milieu du film, alors que j'ai fini de bouffer et que les emballages trainent joyeusement sur la table basse, quelqu'un sonne à ma porte. Je pose ma bière à coté de l'emballage des nouilles et vais ouvrir. Dans l’œilleton, je reconnais sans mal le visage de mon ancien mentor et lui ouvre la porte avec le sourire.

- Entre l'ancien! Tu veux une bière?
- Pourquoi pas, on a à parler, Fils!
- Installe-toi, j'arrive.

Je le laisse entrer et vais lui chercher une bière avant de revenir m'installer dans mon canapé et de couper la télé. S'il veut qu'on parle, il vaut mieux éteindre la télé et se concentrer sur la conversation. S'il se déplace jusqu'ici au lieu de me causer à l'atelier, c'est que le sujet est de la plus haute importance. Je trinque avec lui et m'installe confortablement dans le canapé avant de le questionner.

- De quoi tu veux me parler?

Je n'espère qu'une chose, qu'il ne vienne pas m'annoncer qu'il quitte Coddy's Custom Shop. C'est quasiment impossible pour moi d'arriver à le remplacer avec ses connaissances et je n'ai pas envie de perdre du temps.

- C'est pas facile, fils... Je vais être grand-père.
- C'est une putain de bonne nou...

Je m'arrête dans ma phrase, soudain bloqué dans ma diction par ma réflexion. S'il va être grand-père, c'est que Jenn est enceinte puisqu'il n'a pas d'autre enfant et je me souviens parfaitement de chaque instant passé avec mon ex-fiancée à Haven Field. Connaissant Jenn et sachant ce qu'elle m'a dit lorsqu'on s'est de nouveau rapproché, il y a de fortes chances que je sois le père. Darrell comprends rapidement ce qui me passe par la tête et reprends la parole.

- Oui, fils. Je vois à ton visage que tu as compris.
- C'est moi?
- Oui.
- Dès demain matin, on part à Los Angeles.
- Pas la peine. Jenny n'as pas quitté Haven Field.
- Tu te moques de moi?
- J'ai pas envie de me payer ta tête. Jenny est toujours ici est elle est enceinte de cinq mois d'après ce qu'elle m'a dit.

Après un rapide calcul mental à propos des dates, je me rends compte que je suis certainement le père de ce bébé.

- Comment tu es au courant?
- Elle m'a appelé hier soir et m'a demandé de t'en parler.
- Pourquoi elle ne m'a pas appelée directement?
- Elle a peur de ta réaction.
- Je n'ai jamais réussi à lui tourner le dos, ce n'est pas maintenant qu'elle porte mon gosse que je vais le faire.
- Je m'en doutais mais tu la connais.
- Ouais. Elle attend quoi de moi?
- Il faudra que tu vois ça avec elle, je n'en sais pas plus.
- OK... Putain... Un môme!
- Tu sais fils, je préfères que ce soit toi le père. Je te connais et je sais que t'es quelqu'un de bien.
- J'ai rien du père modèle! Je fais des courses illégales au risque de me retrouver en cabane.
- T'es pas un dealer ou un meurtrier et je sais que tu ne laisseras pas tomber Jenn, c'est déjà pas mal.
- Si tu le dis... Tu as son numéro?
- C'est toujours le même, mais cette fois elle devrait te répondre.

Reprendre contact avec Jenn me semble une idée bizarre mais je ne peux pas la laisser se débrouiller seule avec le bébé. Il faut que je prenne mes responsabilités et assurer mon rôle, si elle m'y autorise bien sur. Mais sur ce point, je ne suis pas tellement inquiet, sinon elle n'aurait pas demandé à son père de venir me parler. Alors que je sors mon portable pour appeler Jenn, Darrell tente de m'arrêter mais sans succès. Le cas est trop important pour le laisser trainer. A la deuxième sonnerie, Jenn décroche et prends la parole.

- Coddy?
- Oui. Je viens de parler avec Darrell, comment tu vas?
- Fatiguée, mais je tiens le coup.
- Je peux t'aider en quoi que ce soit?
- Je ne te demande qu'une chose. Que tu sois présent pour notre enfant, j'ai grandi sans ma mère et je ne veux pas que mon enfant ignore tout de son père.
- Tu peux compter sur moi. S'il te faut quelque chose, n'hésite pas. Tu veux que je vienne te voir?
- Pas ce soir, je vais aller me coucher.
- Tu habites où?
- Je suis revenue à mon appartement.
- Je peux passer demain soir?
- Si tu veux.
- Je fini à l'atelier et je viens te voir.
- D'accord, à demain.
- A demain Jenn. Bonne nuit.

Je raccroche mon téléphone et mon regard croise celui de Darrell qui me regarde avec la mine réjouie. Je pose mon téléphone et bois un peu de ma bière avant de continuer à discuter avec mon ancien mentor. Entre lui et moi, Jenn sera bien entourée mais je sais déjà que ma vie ma être chamboulée. Il est tard alors que Darrell me laisse seul à mon loft avec mes pensées. Je sors sur la terrasse et m'allume une clope tout en regardant les quelques étoiles visibles. Je n'avais jamais pensé avoir un jour des enfants mais maintenant je n'ai plus le choix. Je vais devoir assurer.
Revenir en haut Aller en bas
 

La surprise du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Surprise !!! (D'un homme commençant par Cu et finissant par Dy ?!?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haven Field :: Lofts-