Déconseillé aux moins de 16 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Squat de Bounce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lincoln Watts

« I'M THE KING • in your wife's bed »

Messages : 758
Date d'inscription : 31/01/2012
Avatar : Jay Rock
Âge du personnage : 26
Taille : 184 cm
Activité(s) : Rappeur

Réputation : 851 pts
Importance : 5 pts
Santé : 100%


MessageSujet: Squat de Bounce    Jeu 4 Avr - 16:12

Spoiler:
 

J'ai grandi à Campton et j'y reste. J'ai choisis de vivre seul, de laisser ma matère et de plus être confronté à son regard tous les jours. J’sais qu’elle est pas fière de moi et moi j’le suis pas non plus. So, j’ai préféré me casser, la laisser tranquille s’occuper d’mon p’tit frère. Now, voilà mon chez-moi. Un squat pourri dans un immeuble tout aussi pourri mais qui m’permet d’pioncer avec un toit au dessus d’la gueule, c’est déjà mieux que rien. J’suis au rez-de-chaussée et j’trouve le loyer cher pour c’que c’est, mais au moins avec ça j’perds pas de fric et j’peux toucher les allocations. J’me sens un peu clodo sur les bords, à la différence que j’dors pas dehors. Finally, j’suis pas le plus à plaindre. Les murs sont tagués de l’intérieur comme de l’extérieur, ça fait même un peu crackhouse j’ai envie d’dire. L’électricité ? Shit… elle fonctionne une fois sur deux. J’me suis déjà retrouvé dans l’noir alors que j’étais en train de mater la téloche ou d’me laver. D’ailleurs, y’a pas de douche ou de baignoire ici, j’ai pas ce luxe. J’me lave au lavabo comme un vieux blanc, ça ferait presque pitié mais au moins j’reste propre même si j’compte pas toujours sur l’eau chaude. On fait c’qu’on peut avec c’qu’on a, c’est comme ça. J’rêve de mieux, j’rêve d’une maison à moi, même d’un palace sur les collines mais c’est bien c’que j’dis… c’est un rêve. P’tetre que demain je vais clamser comme un chien sur un trottoir… mais au moins aujourd’hui j’ai un toit et une porte qui ferme. Elle grince cette porte, elle est lourde, mais elle ferme à clé et c’est bien l’truc qui m’fait marrer parce qu’à côté de ça tout est bancal.

Y’a que la salle d’eau comme pièce. Le reste, c’est une pièce unique qui combine chambre, cuisine et salon. J’pionce sur un lit unique, c’est clair qu’ici j’vais pas inviter une chou pour la nuit. J’bouffe sur la table du salon, ou plutôt une grosse caisse en bois bien solide qui m’sert de table, j’ai la même chose pour mettre la télé cathodique que j’regarde quand j’me fais chier et bien sûr, un canapé que j’ai récupéré grâce à ma matère. Anyway… un endroit pour pieuter, bouffer, m’laver et stocker mes trucs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lincoln Watts

« I'M THE KING • in your wife's bed »

Messages : 758
Date d'inscription : 31/01/2012
Avatar : Jay Rock
Âge du personnage : 26
Taille : 184 cm
Activité(s) : Rappeur

Réputation : 851 pts
Importance : 5 pts
Santé : 100%


MessageSujet: Re: Squat de Bounce    Jeu 3 Avr - 22:27

Out of Jail

Krys et Lincoln n'ont pas arrêté de parler depuis qu'ils sont sur la route. Sauf pour prendre un Kebab en passant qu'ils mangeront au squat... s'il appartient encore à Lincoln.
Finally on s'est arrêté à un fast-food turc que Krys vient d'découvrir, parce que ouais j'commence à avoir la dalle quand même et quitte à bouffer d'la merde autant qu'ce soit pas en zonzon. For real, j'me ferais jamais à la bouffe là-bas, c'est encore pire que l'hôpital. J'crois même qu'en dehors de ça, j'préfèrerais me trouver sur un lit entouré d'infirmière qu'en cellule entouré de psychopathe. Y'a de quoi en devenir un aussi là-bas. Et même si j'suis dehors now, j'suis encore enfermé là-bas. J'm'y fait pas moi, alors que Krys et Vince ont aucun problème avec ça. Krys encore, j'pense que c'est parce qu'il était avec nous et qu'il est pas resté longtime. Vince... Vince est complètement allumé, lui il prend ça pour d'l'expérience et ça risque pas d'l'arranger. J'suis pas pressé d'le voir sortir. J'crois que j'vais surtout m'focaliser sur moi. J'dois du fric à c'te société, so toutes mes économies vont partir dans ma dette. J'dois m'trouver un travail pour arrondir mes fins d'mois et espérer une vie meilleure. J'espère bouger d'ce squat pourri que j'ai laissé en allant en zonzon. Mais ouais j'espère aussi retrouver ce squat maintenant.

D'ailleurs on arrive dans l'coin pourri où je crèche. On descend d'la caisse avec nos kebabs et boissons dans les sachets et on s'dirige vers mon squat. So, j'sors la clé d'ma poche et.... damn ! Ca rentre pas. What da fuck ?

(Krys) « Ya du bruit inside »
« What? »
(Krys) « 'dup... »

Holy crap ! Il a raison, y'a du bruit dans le squat et la porte est fermée. J'entends des gens parler et d'la musique.

(Krys) « Sorry mec... on fait quoi ? »
« Quoi on fait quoi ? J'en ai rien à foutre mec c'est chez moi. Tiens moi ça »

Ouais tiens mon sachet, ils vont m'entendre ces fucking bastards.


Pris de rage, Lincoln frappe à la porte épaisse du squat où il habitait avant son passage au Fort Solano. Un jeune homme ouvre la porte en disant qu'il a été long, pensant que c'est un livreur de pizza. Pas une, pas deux, l'inconnu se prend une droite et se fait pousser par terre. Trois personnes se trouvent dans le squat, assises sur le canapé appartenant à Lincoln, à fumer sur la table improvisée de Lincoln, et à regarder la télé.... heu... qui n'appartient pas à Lincoln.

(?) « EH EH EH EH EH WHAT DO YOU WANT NIGGER ? »
« Nigger ? Go fuck yourself bitch, c'est chez moi ici ! »
(?) « Oh yarh ? Get out of here ! »
« fuck it! Krys! »


Et la baston éclate. Lincoln y met toute sa rage mais il se rend compte qu'il n'a même pas besoin de ça. Les renois qui squattent son squat (ouais...) n'ont pas la force de riposter. Le premier qui s'est pris un poing dans la tronche reste planté à l'entrée en se tenant la mâchoire. Lincoln ne fait qu'une bouchée de celui qui l'a insulté et s'acharne dessus quelques secondes avant de s'occuper du deuxième pendant que Krys chasse le troisième un coup de pied au cul. C'est d'ailleurs ce que les deux hommes font avec le reste en les insultant de tous les noms et en les menaçant s'ils reviennent. Et la porte se claque après que Krys ait récupéré la bouffe à l'entrée.

« Suck my dick ! Bitch... »
(Krys) « Tiens y'a les clés sur la table, B. »
« Passe-moi ça. »

Bingo, c'est la bonne clé. J'ferme et j'regarde autour de moi. Ils ont écrit sur les murs et ont décoré un peu à leur sauce. But... oh shit ! Mes affaires ? Vite que j'regarde si elles sont toujours là. Non... non. Y'a plus aucune fringue qui m'appartiennent dans la chambre. Fuck ! J'vais m'saper avec quoi moi ?

« Ils ont balancé mes fringues !! »
(Krys) « Tu t'en rachèteras man, viens grailler. »
« Putain... »

Putain... putain... même le lit a changé, mais j'vais pas dormir sur les draps d'gens que j'connais pas. J'enlève tout, rien à foutre, j'enlève tout. J'vais tout balancer. Toutes ses affaires aussi, j'vais foutre ça dans des sacs et ça va virer sur la vie d'ma mère. J'm'en rachèterais qu'il dit, ouais, j'm'en rachèterais. Mais avec quel fric mec ? Damn ! Bref, j'préfère aller grailler, j'ai la dalle et avoir tapé sur leurs gueules m'donne soif. J'vais m'boire mes deux bières en bouffant cette merde et après j'vire toutes ces affaires. Rien à foutre.

Une heure plus tard, on frappe à la porte. Lincoln demande c'est qui et il s'avère que c'est le propriétaire de cette planque.

« Qu'Est-ce que tu veux ? »
(Proprio) « Je viens en paix. »
« Il vient en paix. »
(Krys) « En paix haha. »
(Proprio) « T'as viré ceux qui habitaient là, j'viens de l'apprendre. »
« M'demande pas d'rendre ce trou mec, j'vais pas le faire. »
(Proprio) « I understand. J'te vire pas. Mais si tu veux rester ici faut que tu me payes. »
« J't'ai toujours payé man. »
(Proprio) « D'accord d'accord, je voulais juste m'en assurer. »
« Ouais c'est ça. C'est tout ? »
(Proprio) « C'est tout. »

Qu'il vient pas m'emmerder lui. J'vais le payer, qu'il s'inquiète pas.

Puis il claque la porte et retourne à ses occupations, regardant la télé sur l'écran plat flambant neuf que les anciens squatteurs ont laissé. C'est d'ailleurs en se disant ça que Bounce se rend compte qu'il n'est plus armé. Il va devoir s'équiper et pour ça il ira voir le même qui l'avait aidé pour ça la dernière fois, le propriétaire du centre de tir. S'il est encore là.
Revenir en haut Aller en bas
 

Squat de Bounce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Armée squat
» SQUAT MY MIND ► living together !
» L'appertement de Hyena [Squat Hyena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haven Field :: Squats-