Déconseillé aux moins de 16 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My beloved family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Dewey Leighton

Malfrat Indépendant - Businessman

Messages : 30
Date d'inscription : 26/01/2014
Avatar : Hugh Jackman
Âge du personnage : 42 ans
Taille : 1m80
Activité(s) : Avocat d'affaires

Réputation : 42 pts
Importance : 0 pts
Santé : 100%


MessageSujet: My beloved family    Lun 27 Jan - 22:04


- Tu fais vraiment chier, Dewey !

La voix avait claqué dans le salon, comme un coup de fouet. Mara avait le chic pour vous mettre à cran dès qu'elle élevait le ton. Quand elle prenait cette voix suraigûe, on savait que c'était sans espoir. Mais Dewey ne broncha même pas. Le cul dans le fauteuil, le nez plongé dans un magazine qu'il faisait mine de lire, il écrasa sa clope dans le cendrier posé sur la table basse.

- Tu vas rester là toute la journée ? Et tu m'écoutes un peu, quand je parle ! Dewey ! Mais merde !

Dewey connaissait la scène par coeur. Elle allait continuer pendant cinq bonnes minutes encore, puis, après avoir décrété qu'il était un con, capitulerait.
Et c'est exactement ce qui se produisit.

- Oh, tu fais chier ! Je dépose les enfants à l'école. T'as pas intérêt à être encore assis dans ce fauteuil quand je reviens...

- Je serais déjà parti, répondit-il calmement. J'ai un entretien dans une heure. Je t'en ai parlé hier, mais tu l'as "peut-être" oublié...

- Oh, tu m'emmerdes Dewey. Tu oublies bien nos anniversaires de mariage, alors je peux bien oublier ton boulot à la con.

Tu disais pas ça quand mon boulot à la con payait nos factures, pétasse, pensa-t-il très fort. Mais vu que c'était Mara qui avait dû assumer financièrement pour couvrir le reste de leurs dettes à New York, il pensa qu'il valait mieux ne pas s'aventurer sur ce sujet-là.

- M'man ! T'as pas vu mon chemisier ?

Une jeune fille blonde de dix-sept ans venait de faire irruption dans le salon en sous-vêtements, l'air furieuse. Sarah Leighton, l'aînée, toujours en retard, un trait de caractère hérité de son père pour le plus grand malheur de Mara. L'adolescente se mit à défaire les malles de vêtements qui étaient encore entassées dans le salon, mettant leur contenu sens-dessus-dessous.

- Tu pourrais t'habiller, Sarah, dit Dewey sans lever le nez de son magazine.

- Avec quoi ? Maman a fait n'importe quoi avec les valises, j'ai les affaires de Michael dans la mienne.

- Tu n'avais qu'à les faire toi-même, petite conne ! rugit l'intéressée.

Et voilà que la mère et la fille se prenaient le bec à leur tour. Dewey poussa un soupir. Au moins, à New York, la maison était grande. On avait suffisamment de pièces pour pouvoir s'éviter. Ici, l'appartement semblait minuscule. Jack et Michael devaient partager la même chambre, et une pièce unique faisait office de salon et de cuisine. On était pourtant dans un quartier bien pourvu en appartements de toutes tailles, mais leurs options avaient été plutôt limitées du point de vue du loyer. Vivre à cinq ici, ça paraissait compliqué. Dewey avait cru au départ que Sarah resterait étudier à New York, mais l'aînée avait décidé d'arrêter ses études et voulait elle aussi "changer de vie", séduite par la perspective de voir l'autre rive du continent. Maintenant qu'on était arrivés, elle déchantait autant que sa mère. Enfin, c'est que temporaire. Elle se trouvera un petit boulot et prendra un studio pour elle seule. Jack et Michael auront chacun leur chambre, comme ça. Bon, ça va pas aggrandir les murs, mais ce sera toujours ça.


* * *


L'appartement s'était vidé progressivement. Sarah avait elle aussi un entretien d'embauche aujourd'hui. Les cafés qui embauchaient des serveuses, ça ne manquait pas. Elle n'aurait pas de mal à se faire accepter, elle avait une grande gueule - typique de la famille - et elle était très jolie, comme sa mère. Celle-ci ayant aussi foutu le camp pour conduire les garçons, Dewey se retrouvait seul. Putain, le silence. Enfin. Merde, ce que c'est bon. C'est que c'était dur, de vivre avec une famille comme la sienne. Il les aimait pourtant, d'une certaine manière. Mais il avait hâte de reprendre du boulot. Ca faisait trop longtemps qu'il devait supporter le regard réprobateur de Mara et qu'il passait ses repas à écouter ses gosses lui parler des conneries sans intérêt qu'ils apprenaient à l'école. Il avait besoin de redevenir l'homme qu'il était. Homme au foyer, c'était pas envisageable pour Dewey Leighton. Heureusement, ça s'arrêterait bientôt. Un premier entretien l'attendait aujourd'hui chez Torney & Vallint, un cabinet d'avocats situé du côté de Rochester.

Vide de monde, l'appartement semblait abandonné, si l'on faisait abstraction de la montagne d'affaires empilées ici et là, valises à moitié déballées seulement, qui faisaient passer la pièce pour un vrai champ de bataille. La famille avait emménagé récemment, et le désordre allait durer encore un certain temps. Je devrais peut-être en profiter pour ranger un peu, ça fera plaisir à Mara, songea Dewey. Avant de regarder sa montre, et de constater qu'il lui restait une petite demi-heure avant de se mettre en route. Bah, une demi-heure ça n'avancerait pas à grand-chose, autant ne rien faire. Mara s'en occupera quand je serais parti.


Revenir en haut Aller en bas
 

My beloved family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}
» •• MODERN FAMILY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haven Field :: Appartements-