Déconseillé aux moins de 16 ans.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pavillon de Melvin Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Kalynda T. Ealy

-He's the reason No more, No less.-

Messages : 278
Date d'inscription : 20/04/2013
Avatar : Ciara
Âge du personnage : 29
Taille : 1,77 m
Activité(s) : Grande sportive et danseuse de hip hop, sans boulot fixe actuellement.

Réputation : 140 pts
Importance : 0 pts
Santé : 90%


MessageSujet: Re: Pavillon de Melvin Nikita    Dim 27 Avr - 18:42

Un sursaut. Merde, l'arrivée de Melvin par derrière, elle avait pas appréhendé ça. Parce que là, elle se trouvait encore plus ridicule que ce qu'elle aurait du être avec sa bouteille à la main et ses fringues légèrement branchées. Encore plus quand elle se retourna tout en rentrant dans l'appart, accompagnée par Melvin, pour remarquer qu'il était sappé, lui, de la manière la plus sobre qu'on puisse imaginer. Du coup, la presque trentenaire jeta un coup d’œil rapide dans la pièce principale qui avait visiblement été dépouillée du surplus de bordel dû à la fusillade. Ses yeux balayant la pièce, elle se racla la gorge une fois de plus avant de poser son regard sur celui qui s'avisait à refermer la porte derrière eux.

Kalynda :
"Euh... Ouais ok, la j'réalise que c'était une connerie, dans les films la bouteille de vin fait toujours effet..." Elle ricana un peu, s'essayant à l'auto-dérision histoire de paraître moins conne. Elle fit un tour sur elle même comme pour trouver un endroit ou poser l'objet de la bêtise, puis reporta inévitablement son attention sur le grand black qui lui faisait face.

Kalynda : "Non, enfin. C'était surtout pour te remercier, j'ai fait c'que j'ai pu avec les quelques dollars qu'il me reste, c'est la moindre des choses. J'me doutais bien qu'avec l'ambiance on allait pas la partager sur un balcon avec un dîner aux chandelles. De toutes façons c'est pas mon intention."

Elle semblait drôlement se justifier, mais paraissait d'un coup assez sèche. Fallait dire que sa réaction l'avait quelque peu refroidie et ce en quelques secondes seulement. Mais de toutes façons, fallait pas qu'elle s'attarde sur ça. Elle avait eu le geste qu'il fallait et restait en phase avec ses valeurs, c'est tout ce qu'elle devait faire et attendre de ce mec. Elle attendait plus rien de personne à vrai dire. Ni une ni deux, la belle posa la bouteille sur une des tables disposées à l'entrée du salon. Elle tapota un peu le petit sac à dos noir qu'elle portait sur le dos et inspira profondément, les yeux rivés sur la fenêtre principale du salon. La nuit tombait à folle allure, et cette ambiance lui rappela assez vite la nuit d'avant qui avait presque eu raison d'eux. Ses doigts se crispèrent un instant sur son legging, elle voyait bien qu'un truc tournait pas rond et allait sûrement pas tarder à savoir quoi. La froideur de la pièce et le silence de Melvin la forcèrent à reprendre la parole, encore une fois, en se tournant maintenant pour lui faire face en prenant appui sur cette même petite table. Son regard se perdit une seconde dans les yeux de son interlocuteur, avant de s'attarder plus longuement sur son corps, sa tenue, son silence, et la tension qui était devenue palpable.

Kalynda : "T'as appris un truc... ? Qu'est-ce qui se passe, un truc de neuf ? Il... Il s'est passé un truc pendant que j'étais pas là? C'est Marco?" bafouilla-t-elle.

Ses deux billes noires s'étaient illuminées d'inquiétude tant elle s'imaginait le pire. Marco était-il venu pendant son absence pour chercher la merde ou s'en prendre à Melvin? Et l'autre là, Bozzy? Putain, quelle merde...Elle qui avait pris le soin de s'apprêter un minimum ne pensa même plus une seule seconde à ce qu'elle portait, ni à cette fameuse bouteille de vin bon marché. Elle redressa son buste vers lui, en attente d'une réponse qui, selon sa nature, allait décider du déroulement de leur soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Melvin Nikita

• The Bad. The Evil. Together.

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/08/2010
Avatar : Young Buck
Âge du personnage : 36
Taille : 1,91m
Activité(s) : Gangster à temps plein ; Barman au Black Street Bar ; Propriétaire du centre de tir.

Réputation : 2469 pts
Importance : 100 pts
Santé : 85%


MessageSujet: Re: Pavillon de Melvin Nikita    Dim 27 Avr - 20:03

Sa réaction confirme qu'elle est gênée et me connaissant, je ne dois certainement pas la mettre à l'aise. N'ayant rien de particulier à lui dire, je garde le silence tout en la regardant d'un air impassible. Elle imaginait peut-être que j'exprimerais une certaine joie, soit de la revoir, soit par rapport à la bouteille de vin, au final il n'en est rien. Pourtant, je suis content de la savoir vivante et en forme ce soir, mais je préfère garder ce sentiment pour moi. Peut-être parce qu'on ne se connait pas, peut-être aussi par fierté. Cela ne m'empêche pas de rire à sa remarque. Malheureusement, nous ne sommes pas dans un film et savoir que la réalité peut cesser d'un instant à l'autre m'empêche moi-même de me mettre à l'aise. Je ne compte définitivement pas rester ici, à la base je suis revenu pour me changer et prendre ma bécane pour errer hors de la ville, le temps de trouver une solution et de réfléchir au calme, loin de ces quartiers, même si je n'ai nul part où dormir. De toute manière, je ne dormirai plus que d'un œil désormais.

Peu de temps après sa remarque, Kalynda reprend la parole et m'apprend la raison de sa visite mais aussi de la bouteille. Je me sens légèrement bête sur ce coup, puisque la notion de remerciement ne m'a pas jamais effleuré l'esprit. Cependant, je ne peux m'empêcher de sourire malgré le ton sec employé par la jeune femme. Pourquoi se justifie-t-elle si elle n'a aucun plan derrière la tête ? Sur le coup, j'ai bien envie de la taquiner mais encore une fois, je préfère me taire car j'ignore si elle le prendrait bien. Mais plus j'y pense, plus je me dis qu'elle aurait aimé dîner aux chandelle sur un balcon d'un restaurant chic, même si elle veut me faire croire le contraire. Ou alors, je me fais simplement des idées ? Une chose est sûre, elle est de plus en plus mal à l'aise face à mon silence. À tel point qu'elle pose la bouteille sur le meuble d'entrée et prend l'air grave. Son regard fixant le mien ne me trompe pas, elle est soudainement prise d'un stress perçant. Il serait peut-être temps que je dise quelque chose, ou elle risque de me faire une crise cardiaque. Mais elle me devance pour me poser une série de questions, plus rapides à chaque fois, au point qu'elle en bafouille. Je ne peux rester indifférent sachant que mon comportement est la source de cette angoisse soudaine. Instinctivement, je pose une main sur son épaule et la regarde calmement.


"Hey... calme-toi, ça va. "

Enfin... ça va, dans le sens où en ce moment-même, il n'y a rien de particulier. " J'apprécie ta venue, et le vin aussi. Mais je crois qu'on ne devrait pas rester ici ce soir. Laisse-moi me changer, je reviens. "

Encore une fois, je ne lui laisse pas le choix même si rien ne l'empêchera de fuir en courant tant que je serais dans la chambre. Je lui fais signe de tête pour la rassurer en disparaissant dans le couloir. Une fois dans la chambre, j'enlève mes hauts et en prend d'autres, enfilant alors un t-shirt blanc et une veste brune. Je retire également le baggy pour le remplacer d'un jeans foncé puis me rechausse, plaçant le Glock dans mon dos. Puisque je vais désormais me déplacer en bécane, je ne peux me trimballer surarmé. Dans cette situation, j'opte plutôt pour un couteau à cran d'arrêt à ma cheville et un seul flingue à portée de mains.

Je retrouve Kalynda à l'entrée et lui souris légèrement, m'arrêtant devant le buffet pour y prendre la bouteille de vin. Pas un grand cru, pas un trop mauvais alcool non plus. Il fera largement l'affaire. Je lui rends la bouteille et pars un instant dans la cuisine. Il y a deux jours, j'avais préparé des sandwichs comme j'ai l'habitude de le faire si je ne veux pas me faire à bouffer un soir. Je m'en empare et prend deux gobelets avant de revenir avec auprès de la jeune femme.


" Hum... j'ai effectivement appris quelques trucs, mais on serait mieux ailleurs pour en parler. Et autant profiter de ton vin en même temps. "

Ouais, les gobelets pour boire du vin ce n'est pas ce qu'il y a de plus classe, mais mieux vaut éviter la casse pendant le trajet. Comme elle a un sac à dos, elle peut très bien mettre tout cela à l'intérieur pour que l'on bouge d'ici au plus vite. Mais bien sûr, je ne peux la kidnapper, tout dépend d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kalynda T. Ealy

-He's the reason No more, No less.-

Messages : 278
Date d'inscription : 20/04/2013
Avatar : Ciara
Âge du personnage : 29
Taille : 1,77 m
Activité(s) : Grande sportive et danseuse de hip hop, sans boulot fixe actuellement.

Réputation : 140 pts
Importance : 0 pts
Santé : 90%


MessageSujet: Re: Pavillon de Melvin Nikita    Mar 29 Avr - 19:11

Moue dubitative, Kalynda regarda Melvin réajuster ses fringues à côté de l'entrée. C'est en s'approchant d'un pas du jeune homme qu'elle attrapa la bouteille de vin, faisant valser par la même occasion la bretelle droite de son sac à dos dans le bas de son dos, de manière à agripper la fermeture éclair du côté gauche. Une fois la bouteille fourrée à l’intérieur et le sac remis sur ses épaules, elle réajusta également son tee-shirt de manière à cacher le gun qu'elle avait dans le dos.

Kalynda : "Ok... J'te suis, mais tu vas boire tout seul. J'touche à l'alcool qu'pour les occasions. J'ai une bouteille d'eau dans mon sac." Elle tira un peu sur la queue de cheval qui ornait son crâne sans entrer dans les détails. Ouais, elle allait sûrement passer pour une nana bien relou et bien coincée et hors génération, mais tant pis. Par là, elle se rappelait à elle-même qu'elle ne tolérait aucun écart inutile , surtout en tant que danseuse professionnelle qu'elle espérait devenir. Un entrainement intensif et une hygiène de vie presque sans faille régissaient sa vie depuis l'adolescence dans l'espoir de pouvoir un jour faire ce pour quoi elle était vraiment douée. Mais bon... Elle était loin d'arriver au but, le rêve américain n'arrivait jamais aux jeunes black fauchés qui refusent de vendre leur cul et leur âme pour réussir.

Un instant, elle posa ses yeux en amande sur Melvin. Un instant de doute où elle se posa la question de leur destination. Bah ouais, ils se connaissaient pas, et y'avait encore une putain de petite voix dans sa tête qui lui disait de se méfier et de pas se faire avoir. La raison, le cerveau, la conscience, on pouvait appeler ça comme on voulait, mais son cœur lui, semblait céder, sensiblement, petit à petit. Pas d'sentiments non, mais un truc, un infime truc qui lui disait d'aller de l'avant, qui lui disait que derrière ce mec impassible et froid pouvait se cacher quelqu'un de confiance.

Elle plissa les yeux en matant une dernière fois l'appartement qu'elle allait quitter, avant d'emboiter le pas pour suivre le boss du centre de tirs.

Ils arrivèrent assez vite à l'endroit où était garée la moto du grand black. Kalynda tourna un peu autours, elle y connaissait rien en caisse ou en trucs à roues en règle générale, elle admirait mais était incapable de mettre un nom sur ce genre de bolide. Une chose était sûre, Nikita semblait avoir du fric pour se payer un truc comme ça. Instinctivement, elle détourna son regard vers lui. Rien ne les liait, finalement. A part cette histoire de mecs qui voulaient leur faire la peau à tous les deux, tout semblait les opposer. La belle et le clochard, dans l'cas présent c'était surtout le beau mec et la pauvre nana, dans tous les sens du terme. Bien que triste, cette image eu quand même l'effet de lui décrocher un sourire de quelques secondes.

Bon, de toutes façons elle s'en tapait, elle avait appris à vivre avec très peu et savait qu'elle ne ressemblait pas aux trois quart des nanas de sa génération. Mais elle avait aussi appris à ne pas changer pour autrui, et à être fière de ce que Dieu lui avait donné. Bref, elle laissa échapper un sifflement entre ses dents en plus d'un haussement de sourcil tous deux significatifs de l'admiration qu'elle avait pour l'engin, sur le coup. Melvin lui balança un casque noir -s'il en avait un en plus- qu'elle mit sans attendre. Rapidement, ils se retrouvèrent sur la moto, moteur allumé. Derrière lui, la jeune femme hésita un instant avant d'entourer le torse du mec d'un bras, puis de deux successivement. Elle pencha son buste sur le sien, écrasant ainsi sa poitrine menue sur le dos du motard.

Kalynda : "Tu m’emmènes où? ... C'est bien la première fois depuis longtemps que j'monte avec un mec que j'connais à peine." dit-elle, vois étouffée par le casque. Elle cachait ses pensées les plus sombres qui la faisaient imaginer le pire. La confiance était quelque chose qu'elle n'avait jamais redonné, à personne, depuis toutes ces années. Du coup, elle lâcha un rire discret qui cachait sans aucun doute une angoisse palpable, qui se ressentait physiquement par un léger tremblement de sa poitrine et de ses membres. Mais, à quoi bon ? Elle était lancée maintenant, et même si elle se sentait en confiance avec lui, elle savait que le moindre faux de sa part la mettrait dans une merde encore plus profonde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Melvin Nikita

• The Bad. The Evil. Together.

Messages : 5005
Date d'inscription : 19/08/2010
Avatar : Young Buck
Âge du personnage : 36
Taille : 1,91m
Activité(s) : Gangster à temps plein ; Barman au Black Street Bar ; Propriétaire du centre de tir.

Réputation : 2469 pts
Importance : 100 pts
Santé : 85%


MessageSujet: Re: Pavillon de Melvin Nikita    Jeu 1 Mai - 16:39

Méfiante, elle accepte quand même ma proposition en remettant le sac à dos sur ses épaules. Le temps d'un instant, les paroles de Kalynda me rappellent celles de mon ex-fiancée. Elle non plus ne buvait pas d'alcool. Sur le coup, je ne me rends même pas compte que je regarde l'afro-américaine d'un air nostalgique, ne portant aucune attention à ses derniers mots. On se regarde, elle craintive, moi pensif. Enfin, le passé n'appartient au présent, j'ai d'autres chats à fouetter. M'assurant que mon téléphone et mes clopes sont bien dans mes poches, je prends les clés de ma Honda dans le premier tiroir du buffet, à l'entrée. J'enlève celles se trouvant sur la porte et ouvre cette dernière, la verrouillant une fois Kalynda dehors. Nous allons jusqu'au garage, d'où je sors mon cheval de fer. J'envoie un casque noir à Kalynda, légèrement poussiéreux car inutilisé depuis longtemps... depuis qu'aucune femme ne monte sur la selle ; mais il devrait être à sa taille, contrairement au blouson de moto que je lui donne pour qu'elle se couvre et soit plus protégée. Enfin, je ferme la porte du garage et chevauche l'engin, glissant mes mains dans des gants en cuir avant de mettre mon casque aux couleurs de ma Honda CBR 1000 RR Fireblade. Je trouve celui-ci moins confortable, mais Konroe a oublié de me rendre l'autre. Avant de partir, Kalynda me demande où je l'emmène. Je garde un instant le silence, puis répond.

" Loin d'ici... ". Le moteur de ma bécane gronde, j'enlève la béquille latérale à l'aide de mon pied, baisse la visière et nous quittons l'allée pour joindre la route.

Le trajet risque d'être long, car je dois d'abord quitter Vallcenson pour rejoindre le centre-ville et enfin les collines, où le calme nous attend. Les bras de la belle entourent mon buste. Malgré la couche de vêtements qui nous séparent - dont l'épais blouson - je ressens sa chaleur, n'en perdant pas ma concentration pour autant. Je vais devoir être vigilant jusqu'à ce qu'on arrive à destination, car malheureusement nous ne sommes à l'abri de rien. J'espère juste qu'en cas de problème, Kalynda trouvera le courage de prendre mon flingue et de nous défendre.

Nous quittons Vallcenson sans encombre, traversant désormais le Yrka Bridge sur lequel je prends de la vitesse, dépassant le moindre véhicule. Nous rejoignons la ville en quelques minutes et jusqu'au centre, je peux m'assurer une conduite rapide et fluide. Nous arriverons certainement dans les collines dans un peu plus d'une heure. Mais ayant une vie derrière moi, je ne compte pas prendre un seul risque. En attendant, Kalynda peut profiter des sensations plus qu'agréables que l'on ressent même en tant que passager. J'ignore si c'est la première fois qu'elle monte, mais me concernant c'est toujours un plaisir d'être au guidon d'un tel engin. Cette impression de vitesse et de liberté qui nous transporte ailleurs, comment s'en lasser ?



Arrow Suite...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pavillon de Melvin Nikita   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pavillon de Melvin Nikita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nikita - Maggie Q
» Melvin.
» Nikita ♦ Sauvage [LIBRE]
» SOS POUR UN BOXER DE 6 ANS TOUT SEUL DANS UN PAVILLON DANS L
» Café noir [Nikita]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haven Field :: Pavillons-